SECURITE

PISTES
Références normatives
Les pistes sont réglementées par:
  • Loi n.263 du 24.12.2003 "Normes en matière de sécurité pour la pratique des sports d’hiver de descente et de fond";
  • L.R. Vallée d’Aoste n.27 du 15.11.2004 “Dispositions en matière de sécurité sur les zones destinées à la pratique des sports d’hiver ”
  • L.R. 17 mars 1992, n. 9 (Mesures en matière d’exercice de piste de ski affectées à usage public)
  • L.R. 15 décembre 2000, n. 34.

Ski alpin et snowboard
La pratique du ski alpin et du snowboard engage des risques ainsi que toutes les autres disciplines sportives. Les règles de conduite relatives à la pratique du ski et du snowboard réglementées par la FIS et par les lois susmentionnées, doivent être considérées comme un résumé du modèle idéal de conduite du skieur et du snowboarder consciencieux, prudents et zélés. Ils doivent les connaître et les respecter. Si la non observation de ces règles cause un accident le skieur ou le snowboarder impliqué devra répondre pour toutes les responsabilités qui en dériveront.

GUIDE DU SKIEIR
Règles de conduite, prévues par la loi du 24 décembre 2003, n. 363, qui devront être respectées par les skieurs afin d’éviter aussi des conséquences civiles ou pénales.
1. Respect pour les autres
Tout skieur doit tenir une conduite visant à ne pas mettre autrui en danger.
2. Contrôle de la vélocité et du comportement.
Le skieur doit adapter sa vitesse à ses capacités selon les conditions générales de la piste, de la libre visuelle, du temps et de l’intensité du trafic.
3. Choix de la direction.
Le skieur plus en haut a la possibilité de choisir le parcours et il doit donc tenir une direction qui puisse éviter le péril d’une collision avec le skieur plus en bas.
4.Dépassement.
Le dépassement peut être effectué (avec assez d’espace et de visibilité) soit en haut soit en bas, soit à droite soit à gauche, mais toujours à une certaine distance, pour éviter des obstacles au skieur dépassé.
5. Entrée et croisement.
Le skieur qui se jette dans une piste ou qui repart après un arrêt, doit s’assurer de pouvoir le faire sans aucun péril pour lui-même et pour les autres; dans les croisements il doit donner la priorité à ceux qui arrivent de droite ou selon les indications.
6. Arrêt.
Le skieur doit éviter de s’arrêter dans les passages étroits ou sans visibilité, sauf en cas de besoin. L’ arrêt doit être effectué aux bords de la piste. En cas de chute le skieur doit laisser libre la piste dans le plus bref temps possible.
7. Montée.
Si en cas de nécessité le skieur doit remonter la piste ou la descendre à pieds, il doit toujours le faire aux bords de la même.
8. Respect de la signalisation.
Tous les skieurs doivent respecter la signalisation prévue pour les pistes de ski et en particulier le caractère obligatoire du casque pour les mineurs de 14 ans.
9. Secours
N’importe qui doit se prêter pour le secours en cas d’accident.
10. Identification.
Quiconque soit impliqué dans un accident ou en est témoin doit donner ses généralités.

TRANSPORT SUR CABLE
Références normatives
Le secteur des transports – remontées sur câble est réglementé par le D.P.R. 753 du 11.07.1980 et par la loi Reg. Vallée d’Aoste n.29 du 01.09.1997 et successives modifications.

DISPOSITIONS POUR LES VOYAGEURS
Les dispositions suivantes, extraites des règlements d’exercice, ont le but de garantir la sécurité et le normal déroulement d’exercice des remontées sur câble.
1. Les voyageurs doivent avoir le billet avant d’utiliser la remontée. L’ordre de priorité pour la montée est donné exclusivement selon l’ordre de présentation au départ.
2. Il est interdit de parler aux agents préposés à la remontée sauf que pour nécessité.
3. Les voyageurs doivent respecter les instructions indiquées sur les panneaux affichés dans les stations et le long des remontées. Ils doivent aussi respecter et observer les dispositions données par les autorités compétentes et par le personnel des remontées mécaniques, visant à éviter des accidents.
4. La remontée est interdite aux personnes ivres ou en conditions psychophysiques anormales.
5. Télésièges: le transport sur les chaises aux enfants pas accompagnés est admis seulement dans le cas où leur hauteur soit plus de 1,25m. Les enfants pas accompagnés avec une hauteur inférieure à 1,25 m., pour pouvoir voyager sur le télésiège doivent démontrer d’avoir accompli 8 ans. Sur les remontées qui ont des caractéristiques qui ne permettent pas aux enfants de baisser et lever facilement la barre de fermeture, les relatives opérations doivent être effectuées par le personnel de station, qui doit favoriser les opérations de montée et de descente des véhicules.
6. En cas de mauvaises conditions atmosphériques, il sera interdit le transport aux voyageurs pas suffisamment habillés.
7. Il est interdit le transport des animaux sur les télésièges et sur les skilifts; il est admis seulement sur les véhicules des téléphériques et des télécabines avec autorisation du chef de service et en tout cas, seulement aux chiens tenus en laisse et fournis de muselière quand il y a pas beaucoup de trafic, pour ne pas déranger les autres voyageurs.
8. Au moment du départ les voyageurs doivent se mettre dans les positions indiquées par les agents, il est absolument interdit de monter sur les véhicules en absence du personnel.
9. Pendant la remontée aux voyageurs est interdit de:
• Provoquer l’oscillation des véhicules ;
• Voyager en position pas correcte;
• Jeter des objets;
• Fumer dans les véhicules de la téléphérique ou télécabine;
• Salir les véhicules de la téléphérique ou télécabine
• Ouvrir les dispositifs de fermeture et de sécurité des véhicules ou actionner les dispositifs de sécurité présents sur les véhicules de la téléphérique ou télécabine;
• Descendre ou monter des véhicules. Aux voyageurs des skilifts est interdit de:
• Suivre une piste différente de celle damée;
• Voltiger ou réaliser des évolutions;
• S’accrocher ou se lâcher sur le parcours de la montée;
• Lancer le skilift d’un côté ou en haut quand on se décroche.
• Dépasser la zone de déclenchement à la fin de la montée;
• Traverser la piste de montée; en plus les voyageurs des skilifts doivent :
• S’éloigner rapidement de la piste après le déclenchement à la station d’arrivée;
• Se détacher du skilift en cas de chute et laisser libre la piste de montée;
• Pas accéder aux zones de départ et d’arrivée sauf pour les itinéraires établis, ainsi qu’ aux zones   clôturées des remontées
• Savoir la position où on doit se décrocher.

10. Il est absolument interdit aux voyageurs d’entrer dans les places, s’approcher ou monter sur les véhicules en marche en absence du personnel des stations.
11. Pour effectuer le secours en ligne en cas d’une éventuelle panne les voyageurs seront avisés par des communications réalisées avec des haut-parleurs et ils devront attendre le personnel de secours en gardant la normale position sur le véhicule.
12. Les voyageurs qui n’observent pas les dispositions des articles précédentes seront responsables des éventuels dégâts causés à la remontée mécanique, aux autres voyageurs et aux autres personnes.
13. Le voyageur qui ne connaît pas le système de transport de la remontée mécanique doit avertir le personnel et demander des instructions nécessaires. Sur requête le personnel ralentira la vitesse de la remontée mécanique ou l’arrêtera pour favoriser la montée ou la descente.
14. Les éventuelles réclamations des voyageurs devront être envoyées à:
Regione Autonoma Valle d'Aosta – Assessorato Turismo, Sport, Commercio e Trasporti - Direzione Trasporti – Servizio Infrastrutture Funiviarie e Piste da Sci - Località Grand Chemin, 34 – 11020 Saint Christophe (Ao). Avec l’adresse complète de la personne qui réclame, sans laquel ils seront considérés anonymes et donc sans réponse.
15. Les dispositions pour les voyageurs doivent être portées à connaissance du public avec des panneaux spécifiques.
16. Les transgresseurs des dispositions régulièrement portées à connaissance du public avec des panneaux affichés par la société qui gère les remontées mécaniques soit aux départs soit en ligne, dont la non observation peut provoquer sérieux préjudice à la sécurité des autres voyageurs ou provoquer des dégâts aux remontées, seront déférés à l’autorité judiciaire par les agents responsables d’exercice, dans le cas où le fait peut être considéré un délit, prévues par les art. art. 432 et 650 du code pénal ; pour les transgressions moins graves, les mêmes transgresseurs seront poursuivis selon l’'art. 18 du DPR 753/80. Pour le contrôle des contraventions ils sont compétent les officiers, les agents et les fonctionnaires dont l’art. 71 du DPR 753/80 et de la LR 29/1997.

HAUTE MONTAGNE
La fréquentation de localités situées en haute montagne ou dans des lieux isolés, comporte la connaissance de tous les risques et périls ainsi que toutes les autres disciplines sportives. Les règles de conduite de ski et de snowboard réglementées par la FIS et ensuite mentionnées, doivent être considérées comme un résumé du modèle idéal de conduite du skieur et du snowboarder consciencieux, prudents et zélés. Ils doivent les connaître et les respecter. Si la non observation de ces règles cause un accident le skieur ou le snowboarder impliqué devra répondre pour toutes les responsabilités qui en dériveront.

Règles pour la haute montagne
En haute montagne il faut:
• Suivre les pistes ouvertes au public et les sentiers damés;
• Ne pas quitter les pistes de ski balisées en cas de danger d’avalanche;
• Si on quitte les pistes de ski balisées utiliser les matériaux de ski-alpinisme et faire attention aux crevasses hors-pistes;
• Protéger la peau du soleil avec des crèmes à haute protection;
• Utiliser des lunettes de soleil avec protection contre les rayons U.V.;
• Utiliser un équipement conforme aux températures, qui peuvent être très rigides, y compris gants et chapeaux;
• Suivre avec attention la météo, en vous rappelant que les conditions en montagne peuvent changer très rapidement.